Des titres originaux

Quand le temps nous le permet, nous travaillons quelques chansons originales. Actuellement deux titres disponibles en écoute.

La folie des grands(Octobre 2016)

Parti sans rien mais avant tout
Quitter la Terre prise par des fous
Traverser tous les océans
Survivre...
à la folie des grands

Hélas, élancés, éloquents
Ces grands qui travaillent constamment
A bien façonner les pensées
Des gens
Les pensées des gens

Comme on nous dit
Que le monde est sombre
Que le temps est si fière
Que les gens se perdent
Partout des chimères
J'ai trop d'images qui tombent

Discours à la pelle mais pourtant
Chaque jour son lot d'ignorants
Une arme dans les mains d'un enfant
Survivre...
à la folie des grands

Comme on nous dit
Que le monde est sombre
Que le temps est si fière
Que les gens se perdent
Partout des chimères
J'ai trop d'images qui tombent
(... qui tombent)

Et si c'est vrai
Que le monde est sombre
Que le temps est si fière
Alors partons dans nos rêves
Enfermons ces chimères
J'ai des images qui montent

Petit Bonheur(Décembre 2016)

De rues en rues De villes en villes
En haut des tours Avec un peu d’élan
Je jouerais bien Au funambule
Les yeux bandés Les cheveux au vent

Je m’imagine Flottant dans l’air
Voguer voguant sur L’hémisphère
Regarder en bas Passez les gens
La vie pressée Partout par terre

Je rêve d’une vie moins ordinaire
Je rêve de dragons et de géants
Moins de tracas mais plus de mystère
Je voudrais en sorte une vie de roman

De rues en rues De villes en villes
Traverser les steppes Partir vers l'Orient
Respirer la vie Inspirer les gens
Ouvrir son cœur et courir droit devant

Partir et sans perdre un instant
S'évader d'ici, rattraper le temps
Savourez la vie à chaque moment

De rues en rues De villes en villes
En haut d'une tour Avec un peu d’élan
Je partirais Vers mon Orient
Les yeux fermés Les cheveux au vent

De rues en rues De villes en villes
Traverser les steppes Partir vers l'Orient
Respirer la vie Inspirer les gens
Ouvrir son cœur et courir droit devant

De rues en rues De villes en villes
En haut d'une tour Avec un peu d’élan
Je partirais Vers mon Orient
Les yeux fermés Les cheveux au vent

Remonter