2018... Un album en préparation

OK Acoustique prépare actuellement un album dont la sortie est prévue pour fin 2018. 7 titres sont actuellement en finalisation d'écriture dont 3 déjà en libre écoute.
Tour à tour folk, blues, ballade, bucolique ou mystérieux, les chansons naissent naturellement de leur complicité musicale.
Mais n'en disons pas plus... Rendez-vous dans quelques mois !


La folie des grands(Octobre 2016)

Parti sans rien mais avant tout
Quitter la Terre prise par des fous
Traverser tous les océans
Survivre...
à la folie des grands

Hélas, élancés, éloquents
Ces grands qui travaillent constamment
A bien façonner les pensées
Des gens
Les pensées des gens

Comme on nous dit
Que le monde est sombre
Que le temps est si fière
Que les gens se perdent
Partout des chimères
J'ai trop d'images qui tombent

Discours à la pelle mais pourtant
Chaque jour son lot d'ignorants
Une arme dans les mains d'un enfant
Survivre...
à la folie des grands

Comme on nous dit
Que le monde est sombre
Que le temps est si fière
Que les gens se perdent
Partout des chimères
J'ai trop d'images qui tombent
(... qui tombent)

Et si c'est vrai
Que le monde est sombre
Que le temps est si fière
Alors partons dans nos rêves
Enfermons ces chimères
J'ai des images qui montent

Petit Bonheur(Décembre 2016)

De rues en rues De villes en villes
En haut des tours Avec un peu d’élan
Je jouerais bien Au funambule
Les yeux bandés Les cheveux au vent

Je m’imagine Flottant dans l’air
Voguer voguant sur L’hémisphère
Regarder en bas Passez les gens
La vie pressée Partout par terre

Je rêve d’une vie moins ordinaire
Je rêve de dragons et de géants
Moins de tracas mais plus de mystère
Je voudrais en sorte une vie de roman

De rues en rues De villes en villes
Traverser les steppes Partir vers l'Orient
Respirer la vie Inspirer les gens
Ouvrir son cœur et courir droit devant

Partir et sans perdre un instant
S'évader d'ici, rattraper le temps
Savourez la vie à chaque moment

De rues en rues De villes en villes
En haut d'une tour Avec un peu d’élan
Je partirais Vers mon Orient
Les yeux fermés Les cheveux au vent

De rues en rues De villes en villes
Traverser les steppes Partir vers l'Orient
Respirer la vie Inspirer les gens
Ouvrir son cœur et courir droit devant

De rues en rues De villes en villes
En haut d'une tour Avec un peu d’élan
Je partirais Vers mon Orient
Les yeux fermés Les cheveux au vent

Rencontres nocturnes(Novembre 2017)

Chaque soir, ça recommence,
La lune entre dans la danse
La connexion est établie,
Elle rayonnera toute la nuit

Cachés dans l’obscurité,
Milles merveilles vont s’éveiller
Et leur ombres grandissantes,
Noirciront mon intimité

Chaque soir ça recommence,
Une chouette me fait la révérence
Le chant des vagues m’appellent au loin,
Le naufrage est certain

Les arbres viennent se confesser,
Un ange dévoile ma destinée
Cet univers m’est révélé,
Ce n’est qu’un château de papier

Et chaque soir…
Ca recommence…
Et Chaque soir…
La même danse… (X2)

Chaque soir ça recommence,
La Vérité m’est révélée
Disgrâce disharmonie
Deviennent les sentiers de ma nuit

Elle est là, elle m’envahit,
Tous les chats ne sont pas gris,
Colorés et endiablé,
Ils dévorent tout sauf les souris

Chaque soir ça recommence,
Ces peurs du soir et de l’enfance
Naviguent dans le champs de mes rêves,
Je n’ai jamais de trèves…

Puis un lutin vient me remercier
Pour le travail de ma journée,
Il m’accorde le pardon
Pour ceux que j’ai traité de cons

Et chaque soir…
Ca recommence…
Et Chaque soir…
La même danse… X2

Parfois je touche à un rêve,
Du bout du doigt, je serais reine
Bercée dans le chant des sirènes,
C’est le début de l’éveil

Et le soir….
Ca recommence
Et le soir
Cette drôle de danse (x4)


Remonter